En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

Nouvelles brèves en direct de la marine russe...

Nouvelles brèves en direct de la marine russe...

En cours de construction depuis 2005 par le chantier Admiralty Verfi de Saint-Pétersbourg, il sera doté de missiles de croisière Kalibr. Le bâtiment est destiné à l’emploi dans les eaux côtières comme en haute mer. Les sous-marins du Projet 677 se caractérisent par un faible niveau sonore, un système de commande automatisé et un revêtement hydroacoustique de nouvelle génération.
Le B-586 Kronshtadt est construit pour le compte de la flotte du Nord. C’est le deuxième bâtiment de la série après le B-585 Saint-Pétersbourg, qui est employé par la marine en campagne d’évaluation opérationnelle.

mini sous-marin russe

Les Forces spéciales de la marine russe recevront des mini sous-marins P-650.

L’état-major étudie les besoins de ce type de navire et la décision de sa mise en service est en cours.
Le P-650 est un sous-marin de 720 t développé par le bureau de conception KB Malakhit. D’une longueur de 55 m et d’une largeur de 6,4 m, il sera capable de déposer les nageurs de combat près des côtes. Son armement est composé de lance-torpilles capables de tirer des missiles de croisière et des mines fluviales. Ses missions sont la reconnaissance, la guerre électronique, la désignation d’objectifs et la destruction de navires isolés. Le P-650 est l’héritier des mini sous-marins soviétiques du Projet 865 Piranha.

torpilles russes

La marine russe a démarré la modernisation de la torpille VA-111 Chkval.
Développée dans les années 1970, cette arme est restée longtemps sous le sceau « Secret défense ». Grâce à l’effet de supercavitation, sa vitesse peut atteindre les 370 km/h. En revanche, cette technologie exclut l’emploi de tout système de guidage. D’autre part, sa profondeur maximale est de 25 m et sa portée de 13 km seulement. Les concepteurs se penchent sur la nouvelle version avec une profondeur opérationnelle de 100 m et l’augmentation de la vitesse et de la portée. Les torpilles VA-111 Chkval sont employées par les sous-marins d’attaque.
Avec un diamètre de 533 mm, une longueur de 8,2 m et un poids de 2,7 t, la torpille peut être équipée d’une tête explosive de 210 kg ou d’une tête nucléaire de 150 kt.

A suite de l'actualité à découvrir dans le prochain numéro (17) de Sub-Marine