En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

ACES 02

Nouveau produit

Aces n°2

Numéro 2 : février - mars - avril 2016

11,00€

Roger Sauvage, la soif de voler

La vie de Roger Sauvage ressemble à celle de tous ces jeunes, nés dans le tumulte de la grande guerre, marqués pour certains d’entre eux, par l’absence du père. Sa génération a grandi en parallèle avec l’essor de l’aviation.
Comme beaucoup, il a développé une passion un intérêt certain pour elle. A la fois, acteur et spectateur, celui qui est devenu un du Normandie-Niemen, qui a su si bien assouvir et garder intact sa soif de l’air, reste et restera à jamais un témoin attachant et privilégié de cette période. Roger Sauvage,

Les chasseurs Yak du « Normandie »

En choisissant, à leur arrivée en Union Soviétique, d’être équipés d’appareils conçus et produits dans ce pays, les pilotes du groupe « Normandie » n’imaginaient sûrement pas que la totalité de leur épopée russe se déroulerait uniquement sur des chasseurs Yak.

Le Yak 3 « n° 4 blanc » de Roland de la Poype

La récente sortie de ce Yak-3 en version « Hi-Tech » par Special Hobby au 1/32 est l’occasion révée d’adresser aux combattants du Normandie-Niémen, un hommage fait main en trois dimensions…

L’Aviation Populaire, pépinière d’As de l’Armée de l’air

Si l’Aviation Populaire n’a duré que trois ans, elle n’en constitue pas moins un épisode majeur de l’histoire aéronautique française, malgré ses faiblesses et ses erreurs, auxquelles s’ajoutent les réticences – voire l’hostilité – de certains acteurs du secteur, militaires comme civils. De 1936 à 1939, trois mille cinq cents pilotes ont été formés dans ses différentes sections à travers l’Hexagone. Parmi lesquels de futurs grands noms de la Seconde Guerre mondiale.

Stanislaw Skalski, le combat pour la liberté

Au début de la seconde guerre mondiale, les pilotes polonais furent les premiers à affronter la Luftwaffe.
Tout au long de ces cinq années de guerre, ils se trouvèrent toujours au premier plan, à se battre avec une foi inébranlable, une hargne indescriptible, une abnégation sans faille. Le premier d’entre eux est devenu une légende de son vivant, un porte-drapeau dans le combat pour la liberté si cher aux Polonais…
À la rencontre de Stanislaw Skalski.

Adolf Galland, le grand veneur

Plus de cent pilotes de chasse de jour allemands ont dépassé les 100 victoires entre 1939 et 1945 ! Avec 104 victoires homologuées, Adolf Galland fut loin d’être au final l’as des as, quoiqu’il le devint durant près de trois mois au cours de l’hiver de 1940-1941. Il fut quand même, en 1941, le tout premier soldat de la Wehrmacht décoré de la croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et épées, partant très médiatisé à une époque où le héros constituait l’exemple suprême.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

10 autres produits dans la même catégorie :